Insécurité : Anne Hidalgo demande au ministre de l’Intérieur de mettre fin à « Un grand marché à ciel ouvert de crack » à Paris

746

Totalement dépassée par les évènements, Anne Hidalgo (PS), maire de Paris et candidate à la présidentielle, s’est rendue mardi devant les jardins d’Eole, point de rassemblement des consommateurs de crack à Paris, pour dénoncer « une situation totalement inacceptable » et demander au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin de mettre fin à « un grand marché à ciel ouvert de crack ».

Si, fin juin, Mme Hidalgo a voulu tenter – sans succès – de mettre fin à cette situation catastrophique en interdisant les consommateurs de crack d’accès au parc, « Cela a eu un effet pervers qui est de les regrouper dehors », a-t-elle reconnu, mais « le fait de laisser un grand marché à ciel ouvert de crack dans la tolérance totale des autorités de police, ce n’est pas acceptable. »

Plusieurs habitants du quartier, excédés par l’insécurité ambiante, ont interpellé Anne Hidalgo de manière plus hostile : « On veut une évacuation », a notamment réclamé un riverain. Toutefois, le maire de Paris refuse la proposition de la préfecture d’évacuer les consommateurs de crack vers la porte de La Villette, privilégiant une « solution pérenne » qui consisterait en la multiplication de petites structures d’accueil.

LCI