Immigration : le Royaume-Uni prévoit des sanctions contre les pays refusant de reprendre leurs clandestins

3475

Le Royaume-Uni prévoit de réformer son système d’asile, et compte bien protéger ses frontières. Dans le texte publié le 6 juillet, l’île outre-manche prévoit de sanctionner les pays refusant de reprendre leurs ressortissants clandestins, vivant illégalement au Royaume-Uni. Ainsi, le ministre de l’Intérieur Priti Patel pourrait bloquer le traitement des visas des ressortissants des pays refusant de coopérer avec le Royaume-Uni.

En plus de cette règle, les clandestins entrant illégalement au Royaume-Uni risqueraient une peine de quatre ans de prison, contre les six mois prévus initialement, et les passeurs, la prison à perpétuité. Le gouvernement britannique sera également plus sévère avec les clandestins majeurs se déclarant mineurs : des scanners osseux permettraient de déterminer systématiquement leur âge.