Immigration clandestine : les voyants sont au rouge

1310

BI – La Police aux frontières a récemment communiqué au Figaro le nombre d’arrestations et de refoulements d’étrangers en situation irrégulière à la frontière franco-espagnole et à la frontière franco-italienne entre novembre 2020 et mars 2021. Il en ressort une forte augmentation par rapport à la même période de l’année précédente, les arrestations et les refoulements étant passés de 13 746 à 35 825. Le journaliste en conclut que « les frontières ont été verrouillées avec l’Italie et l’Espagne ».

Selon plusieurs indices, ce constat est non seulement excessif, il apparait très éloigné de la réalité. Le renforcement des contrôles aux frontières annoncé fin 2020 par le président de la République après le triple meurtre commis par un clandestin tunisien à la basilique notre Dame de l’Assomption à Nice a certes probablement contribué à augmenter le nombre des refoulements aux frontières. Mais, d’autres éléments amènent à penser que ces chiffres traduisent non seulement une pression accrue à nos frontières, mais également une augmentation des entrées clandestines en France.

(…) Lire la suite sur Breizh Info