IEP Grenoble: l’Unef a « mis en danger » les deux enseignants, juge Schiappa

371

L’Unef, qui a relayé des affiches avec les noms de deux enseignants de l’Institut d’études politiques de Grenoble accusés d’islamophobie, a mis « en danger très clairement » la vie de ces professeurs, a estimé lundi Marlène Schiappa, dénonçant des « actes odieux ».

L’Express