Hongrie : victoire au goût amer pour Orbán

270

Dimanche 13 octobre, les résidents de Hongrie ont voté pour élire leurs maires et conseillers de quartiers ou de département. Si le Fidesz de Viktor Orbán remporte le vote à l’échelle nationale, il perd toutefois la capitale. Un tournant dans le règne d’Orbán ?

Orange amère

Le Fidesz de Viktor Orbán peut se targuer d’avoir remporté une nouvelle fois des élections à échelle nationale, même si celles-ci ont pour lui un goût amer. Les Hongrois et autres résidents enregistrés comme résidents permanents – ils sont environ 140.000 – ont voté dimanche 13 octobre 2019 pour choisir leurs maires et conseillers régionaux, et à Budapest, pour choisir le maire de la ville, ceux des arrondissements, et leurs conseillers de quartier.

À l’échelle du pays, le Fidesz a remporté une victoire indiscutable : le parti du populiste Viktor Orbán conserve son écrasante majorité au sein des conseils régionaux, et garde la majorité des « communes de droit comital », autrement dit, les principales villes du pays : 13 des 23 villes de droit comital sont acquises au Fidesz – contre 20 en 2014.

Visegrad Post