Haine sur Internet : le gouvernement « veut faire semblant d’agir et renforcer les moyens de la police pour défendre son image sur Internet »

509

Arthur Messaud, de l’association La Quadrature du Net, réagit à la proposition de loi étudiée à l’Assemblée nationale, qui prévoit de renforcer la lutte contre les propos haineux sur internet.

franceinfo : Êtes-vous rassuré par les précisions apportées par Cédric O, secrétaire d’État chargé du numérique ?

Arthur Messaud : Certainement pas. Cédric O n’avait absolument aucune réponse satisfaisante à apporter sur les risques de surblocage, sur les risques de censure de contenus illégitimes, de journalistes notamment. Ça ce sont des vrais risques, des risques qu’on a déjà vus. Cette loi-là n’apporte pas de grandes nouveautés dans le fond, elle vient juste renforcer des choses qui existaient avant et renforcer les dérives de censure politique. Des censures réalisées par la police sans contrôle judiciaire.

franceinfo