Hacene Kacimi, expert des questions migratoires : » l’Algérie est en droit de lutter contre l’immigration clandestine « 

281

L’expert les questions migratoires et les menaces dans le Sahel, Hacene Kacimi, a indiqué que « l’Algérie, qui était, par le passé un pays de transit pour les immigrés clandestins, est en passe de devenir un pays d’accueil en raison de la difficulté d’atteindre les pays de l’Union Européenne qui on fermé leurs frontières ».

Pour lui, « il s’agit là d’une source d’inquiétude pour le sécurité nationale en raison de l’existence de réseaux criminels parmi les convois les immigrés clandestins ».

L’exploitation, par les réseaux d’immigrés clandestins, d’enfants nigériens et maliens dans la mendicité est une forme de le traite d’êtres humains », a-t-il expliqué.

Mr Kacimi a rappelé que l’Algérie dénombre, sur l’ensemble de son territoire, « plus de 42 nationalités d’immigrés clandestins africains », rajoutant que « l’Algérie est en droit de lutter contre ce phénomène pour le protection de sa sécurité nationale ».

Algérie 360