Guillaume Larrivé (LR) souhaite la suppression du « droit du sol » pour limiter l’immigration en France

1380

Redoutant une «immigration de remplacement en France et en Europe», le député Guillaume Larrivé (LR) a annoncé qu’il souhaitait en finir avec le «droit du sol» en France et a plaidé mardi en faveur d’un «nouveau code de la nationalité» qui aurait pour but de limiter l’immigration. Le candidat à la présidence des Républicains a déclaré que pour «reprendre le contrôle» sur le volet de l’immigration, «la France doit adopter un nouveau code de la nationalité».

Selon lui, «on assiste à une poussée démographique du continent africain au moment même où la démographie en Europe est elle-même plutôt en diminution». «Quand la session parlementaire sera ouverte, je proposerai une loi pour supprimer le droit du sol», a déclaré le député, qui souhaite que cette position devienne celle du parti républicain. «Je ne veux pas d’automaticité d’acquisition de nationalité liée seulement à la naissance en France et au séjour», a-t-il précisé, plaidant pour«un système (d’immigration) en fonction de critères objectifs dont le respect de nos lois, maîtriser la langue française, respecter l’assimilation c’est-à-dire, être un Français parmi les Français»

Le Figaro