Gilets Jaunes : Peur des commerçants

299

Les commerçants craignent un manque à gagner important dans leur chiffres d’affaire en cas de blocage organisés contre la hausse des prix des carburants.

Les commerçants de Saint-Brieuc (Bretagne), où se trouve une importante zone commerciale, craignent le pire. Les manifestants ont prévu une mobilisation d’environ 1500 participants sur les lieux, risquant de rendre impossible l’accès aux magasins pour les clients.

« Bloqués alors qu’on n’y est pour rien »

Pour Pascale, gérante d’une boutique de vêtements, un peu moins de la moitié du chiffre d’affaire hebdomadaire se fait le samedi. « Je suis dépitée. Une partie des salariés va rester à la maison. On va être bloqués alors qu’on n’y est pour rien, et que concrètement pour L’État, ça ne va pas lui changer la vie » nous explique la commerçante, en ajoutant qu’il existe également un risque de voir des casseurs se mêler aux Gilets Jaunes.

Un autre commerçant regrette le blocage des magasins : « Clairement, ce mouvement nous fait peur. Le blocage de la zone pendant trois jours, à l’approche de Noël… On va être sur une perte de chiffre d’affaires de l’ordre de 15.000 euros. Ça va nous mettre dans le jus, nous ! Il aurait mieux fallu bloquer les dépôts de carburants« .

« Les achats vont se faire sur Internet »

Catherine et René craignent une perte de 50.000 euros rien que pour le 17 novembre : « En tant que cheffe d’entreprise, ça m’angoisse. Les achats ne vont pas se faire les magasins mais sur Internet », déplorent-ils. « Très en colère ». En concluant que les Gilets Jaunes n’ont aucun respect pour les commerçants.

Un jour avant la date de manifestation des Gilets Jaunes organisée dans toute la France, la situation semble particulièrement tendue et semer la panique dans tout le pays.