Gilets Jaunes : Bilan de ce samedi

723

Après quinze jours de protestations à travers la France, le mouvement des Gilets Jaunes ne faiblit pas, pire, sa colère monte un peu partout face au « mépris » que le gouvernement lui renvoie. Nous avons beaucoup entendu parler de Paris dans les médias, où le dernier bilan de la préfecture de police fait état de 270 interpellations et 110 blessés (dont 17 parmi les forces de l’ordre). Nous avons également entendu qu’il y’avait une opposition totale entre les violences de Paris et le calme des manifestations en province. La réalité est légèrement différente…

  • À Marseille, 13 personnes ont été interpellées « en marge » de la manifestation des Gilets Jaunes.
  • À Toulouse, les journalistes qualifient les événements de « guérilla civile », les manifestants jetaient même des boules de pétanque lors des affrontements avec la police.
  • Au Puy-en-Velay les manifestants sont entrés dans la cour de la préfecture et y ont bouté le feu en lançant « des projectiles enflammés de type cocktail Molotov ».
  • À Tours enfin, 30 blessés ont été constatés, l’un d’entre eux s’est même fait arracher la main, indiquent les forces de l’ordre.

De lourds dégâts matériels ont également été observés samedi soir, l’Arc-de-Triomphe a été saccagé, des dizaines de voitures, de banques et d’immeubles publics ou privés ont été incendiés. Les terrasses des restaurants, le mobilier de rue, les arbres, les pavés et les chantiers ont été utilisés afin de dresser des barricades, lancer des projectiles et allumer des brasiers dans les environs de l’Arc-de-Triomphe jusqu’au Trocadéro. On note aussi de nombreux débordements rue de Rivoli et place Saint-Augustin.

Selon le ministère de l’Intérieur, la 3e manifestation nationale des Gilets Jaunes a rassemblé 75.000 manifestants dans toute la France ce samedi. Selon les mêmes sources, les deux premières manifestations ont respectivement mobilisé 282.000 puis 106.000 Gilets Jaunes sur l’ensemble du territoire.