Gérald Darmanin demande le retrait du statut de réfugié aux étrangers connus pour des faits de radicalisation ou de troubles à l’ordre public

872

Un serrage de vis avant les élections ? Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé aux autorités compétentes de retirer le statut de réfugié aux étrangers connus pour des faits de radicalisation ou de troubles à l’ordre public, rapporte notamment BFMTV. M. Darmanin précise que cette politique vise à « juger les étrangers pour ce qu’ils font et pas pour ce qu’ils sont ».

« Fait inédit, nous avons demandé à l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) de retirer les protections d’asile pour ceux qui seraient en contradiction avec les valeurs de la République », a notamment indiqué G. Darmanin dans un entretien au Figaro daté de ce vendredi.

Par ailleur, le ministre de l’Intérieur a précisé que 1083 étrangers en situation irrégulière en France sont inscrits au FSPRT, ainsi que « 4000 personnes non françaises en situation régulière, dont 25% d’Algériens et 20% de Marocains, 15% de Tunisiens et 12% de Russes ».