Génération Identitaire déploie une banderole « Justice pour les victimes du racisme anti-blanc » lors de la manifestation interdite contre les « violences policières »

232

Ce samedi 13 juin, des militants de Génération identitaire ont déployé une banderole sur laquelle est inscrit «Justice pour les victimes du racisme anti-blanc – White Lives Matter» sur le toit d’un immeuble donnant sur la place de la République, en pleine manifestation interdite contre les «violences policières» organisée par le comité «La vérité pour Adama». L’organisation entend alerter sur le racisme anti-blanc qui tue chaque année partout en Europe. Sous les applaudissements d’une foule totalement haineuse hurlant «Tout le monde déteste les fachos!», des habitants de l’immeuble concerné ont commencé à déchirer la banderole.

Les militants de Génération Identitaire vont-ils être interpellés pour avoir déployé une banderole pacifiquement, alors que dans le même temps se déroule une manifestation interdite et non réprimée?

MàJ: Comme il fallait s’y attendre, douze personnes ont été interpellées en marge du déploiement de la banderole contre le «racisme anti blanc », qui sont toutes des militants de Génération identitaire, précise à l’instant une source policière au Parisien. Tous sont montés sur le toit.