Facebook a effacé 1,5 millions de fois la vidéo de l’attentat de Nouvelle-Zélande

405

Facebook a travaillé « 24 heures sur 24 » pour effacer la vidéo à la première personne filmée par le tireur alors qu’il se lançait dans une fusillade dans une mosquée de Christchurch en Nouvelle Zélande vendredi, tuant 50 personnes.

Samedi, la porte-parole de Facebook en Nouvelle-Zélande, Mia Garlick, a déclaré que l’entreprise « utilisait une combinaison de technologie et de personnes » pour s’assurer que les images filmées en direct par l’Australien Brenton Tarrant, 28 ans, qui abattait les fidèles de la mosquée Al Noor ne puissent être diffusées sur le réseau social. La majorité des vidéos ont été supprimées alors qu’elles étaient en train d’être téléchargées sur Facebook, dit-elle.

« Au cours des 24 premières heures, nous avons supprimé 1,5 million de vidéos de l’attaque dans le monde, dont plus de 1,2 million ont été bloquées lors du téléchargement « , a tweeté Facebook, citant Garlick.

RT News