Eurojust demande que les djihadistes soient poursuivis pour crimes de guerre

201

Un rapport rendu par l’unité européenne de coopération judiciaire (Eurojust) et l’organisme Genocide Network demande que les djihadistes, rentrés chez eux après avoir combattu en Irak et en Syrie, soient poursuivis au niveau international pour crimes de guerre. Qualifier les actes terroristes de crimes de guerre permettrait de réclamer des peines plus longues, expliquent Eurojust et Genocide Network.

Actuellement, les djihadistes sont généralement face à des accusations régies par des lois nationales sur le terrorisme. Avec la requalification de ces actes en crimes de guerre, la poursuite des crimes internationaux ne serait pas limitée dans le temps.

Valeurs actuelles