États-Unis: le candidat démocrate Joe Biden accusé d’agression sexuelle en 1993. La presse américaine minimise l’affaire

509

Tara Reade, une ancienne assistante du cabinet de Joe Biden, accuse le candidat démocrate de l’avoir agressée sexuellement en 1993 dans les couloirs du Congrès alors qu’il était sénateur. La presse américaine minimise l’affaire.

La femme alors âgée d’une vingtaine d’années a déclaré le 25 mars dernier dans le « Katie Helper Show », une émission de podcast, qu’alors qu’elle travaillait au Congrès au sein du cabinet de Joe Biden, un jour de l’été 1993, « Nous nous sommes retrouvés seuls, (…) et il s’est alors passé cette chose étrange: sans le moindre échange de paroles, il m’a collée contre le mur. Je me souviens que le mur était froid. Aussitôt, il a calé son genou entre mes jambes, a glissé sa main sous ma jupe, m’a pénétré avec ses doigts, et m’a embrassé. »

Alors que Tara Reade accuse M. Biden d’agression sexuelle, le candidat démocrate à la Maison-Blanche oppose un silence assourdissant, tandis que son équipe ne s’est fendue que d’un démenti ferme, à la mi-avril, auquel elle renvoie depuis.

(…) Le Point / L’Express

Lire aussi : Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre le comportement très tactile de Joe Biden lors de la prestation de serment du Sénat américain