États-Unis : l’avortement redevient un crime dans l’état de l’Alabama

424

Le Sénat de l’Etat de l’Alabama a adopté mardi par 25 voix contre 6 le projet de loi le plus restrictif des Etats-Unis en matière d’avortement, dans lequel l’interruption volontaire de grossesse redevient un crime. Le texte prévoit de lourdes peines de prison pour les médecins pratiquant l’avortement, de 10 à 99 ans, et ne prévoit pas d’exception en cas de viol ou d’inceste (La seule exception porte sur un danger vital encouru par la mère).

L’Alabama s’inscrit dans la lignée de 28 autres Etats qui, depuis quelques mois, ont introduit de nouvelles règles limitant l’accès à l’IVG. Ils espèrent ainsi porter cette loi devant la Cour Suprême des Etats-Unis et abroger la loi de 1973 l’autorisant. Il s’agit pour beaucoup de la loi la plus répressive en matière d’avortement. L’Association de défense des droits civiques (ACLU) a annoncé son intention d’aller en justice pour empêcher l’application de ce texte.