États-Unis : 100.000 migrants interpellés à la frontière mexicaine durant le mois d’avril

292

D’après les chiffres de l’agence fédérale des douanes et de la protection des frontières américaines, plus de cent mille migrants ont été interpellés après avoir franchi illégalement la frontière entre le Mexique et les États-Unis durant le mois d’avril, après 103 719 en mars et 76 534 en février.

Près d’un demi million de personnes arrêtées en sept mois

Durant ces sept derniers mois, 460.294 personnes ont été arrêtées en pénétrant illégalement sur le sol américain. «Nos chiffres d’interpellations sont hors norme comparés aux dernières années», constate la responsable du CBP, Carla Provost. Les familles et les mineurs non accompagnés ont représenté 64% des arrestations qui ont eu lieu en avril.

Les centres d’hébergement débordent

«Pour la première fois dans l’histoire de la police aux frontière, près de la moitié des adultes arrêtés étaient avec des enfants», affirme encore la responsable du CBP. «Ils ont parfaitement reçu le message : amenez un enfant et vous serez libérés». Une grande partie des réfugiés sont remis en liberté en attendant l’examen de leur demande d’asile car les centres d’hébergement d’urgence sont surchargés.

La majorité des migrants viennent d’Amérique centrale (Honduras, Guatemala, Salvador principalement) et déclarent fuir la violence et la pauvreté de leur pays.