Et un, et deux et trois missiles tirés par Pyongyang depuis 2022

1261

Deux missiles balistiques tirés vendredi par les nord-coréens. Au total ce sont déjà trois essais réalisés par la Corée du Nord depuis 2022, selon l’armée sud-coréenne. 

La tension monte d’un cran après les missiles tirés par Pyongyang, malgré plusieurs sanctions des américains. La Corée du Nord revendique son « droit à l’autodéfense ».

Les précédents missiles avaient été tirés les 5 et 11 janvier, pour le second sous la supervision du dirigeant Kim Jung Un en personne. Le secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken a appelé la Corée du Nord à négocier avec les Etats-Unis, l’objectif est bien entendu d’apaiser les conflits. Anthony Blinken a fait savoir que Washington ne nourrit aucune « intention hostile » à l’égard du régime nord-coréen.

En 2019 la rencontre entre Donald Trump et Kim Jung Un fût-t-elle historique, n’a débouché sur aucun compromis. Les diplomates américains souhaitent entamer le dialogue avec leurs homologues nord-coréens, pour le moment Pyongyang rejette catégoriquement l’offre.