Eric Zemmour sur les parrainages d’élus : « C’est un scandale démocratique »

2697

Rentrée médiatique pour le candidat de Reconquête, Eric Zemmour est intervenu sur Europe 1 jeudi 6 janvier 2022 pour un dispositif spécial élection présidentielle. Interrogé sur les parrainages, il affirme avoir atteint « 300 parrainages », tout en critiquant qu’ils soient rendus publics depuis le mandat de François Hollande. 

Eric Zemmour en appelle à David Lisnard Président de l’Association des maires de France pour « faire un pool de signatures et de donner les signatures à tous les candidats qui sont à un minimum de 5% ou de 8% par exemple. »

L’obtention des parrainages est le nerf de la guerre, d’autant qu’ils sont trois à se partager les parrainages de la « droite », la candidate Valérie Pécresse doit espérer que son rival obtienne ses parrainages pour avoir son ticket du second tour. Dans toutes les études de sondage où le candidat de La Reconquête est absent, Marine Le Pen se qualifie facilement au second tour.

Pour ce qui concerne la phrase « polémique » d’Emmanuel Macron sur le fait « d’emmerder les non vaccinés », Eric Zemmour ne souhaite pas « rentrer dans le jeu » du président actuel. Les deux ont un point en commun, ils clivent, quitte à déplaire à une partie de l’électorat. Selon lui, Emmanuel Macron fait simplement de la « politique », il reste cohérent avec la tendance actuelle et priorise les vaccinés aux non vaccinés.

Plus en forme qu’au mois de décembre, après les fêtes de fin d’année, l’ancien journaliste veut marquer le tempo de la campagne comme il avait pu le faire tout au long de la rentrée de septembre à novembre. Voulant se démarquer du chef de l’État, il parle de l’identité française.