Eric Zemmour : après les « polémiques », le candidat réplique

1943

Au micro d’Apolline de Malherbe dans BFMTV-RMC, Eric Zemmour est revenu sur sa politique concernant des établissements spécialisés pour les enfants handicapés. L’occasion aussi de revenir sur sa condamnation pour provocation à la haine raciale. 

Le candidat Reconquête à l’élection présidentielle s’est défendu en citant les « milliers de parents d’enfants handicapés qui m’ont écrit », il leur répond « moi, je les comprends ».

Pour certains le candidat clive le pays, par ses phrases, ses gestes et ses prises de position. A l’inverse, Emmanuel Macron le fait aussi, le clivage mondialistes-nationaux ou progressistes face aux nationalistes, suivant où on se situe rythme la campagne.

Interrogé sur sa condamnation, Eric Zemmour dénonce « une justice politique », selon l’intéressé, ils veulent « l’interdire de lier l’immigration à l’insécurité ».

A lire également sur TVL :

Eric Zemmour condamné à 10.000€ d’amende pour provocation à la haine : son avocat réagit