Éoliennes à Ouessant : le ministre temporise

1258

L’île d’Ouessant dans le Finistère doit produire sa propre électricité. En effet l’acheminement régulier et polluant, par camions, des 2 millions de tonnes annuelles de fioul nécessaires à l’énergie de l’île pose problème et l’île s’est promis de devenir décarbonée.

Le projet global pour Ouessant prévoit donc d’utiliser les richesses naturelles de l’île à savoir le courant, le soleil et le vent. Ainsi deux hydroliennes vont exploiter le courant du Fromveur, puissant passage d’eau entre Molène et Ouessant, un champ de panneaux photovoltaïques va être installé, et une éolienne est prévue au- dessus du  port d’arrivée.

Si les deux premières phases ont été actées et vont voir le jour, le ministre de la Cohésion territoriale, Jacques Mézard, a demandé une pause de réflexion et des études complémentaires s’agissant de l’éolienne, d’autant que ce projet a engendré bien des contestations dans la population.

CH