En Allemagne, 68.000 filles sont victimes de mutilations génitales, une hausse de 44% par rapport à 2017, selon le ministre de la Famille

1066

Un rapport estime que le nombre de victimes de mutilations génitales féminines en Allemagne a augmenté de 44% depuis 2017, et que près de 15 000 filles pourraient être menacées. Le ministre responsable a établi un lien entre cette augmentation et l’immigration.

Le nombre de femmes et de jeunes filles ayant subi des mutilations génitales féminines (MGF) en Allemagne est passé à 68.000, a annoncé jeudi la ministre de la Famille.

L’augmentation, de 44% par rapport à la dernière étude effectuée en 2017, a été attribuée à une plus grande immigration en provenance de pays où les MGF sont fréquentes.

« Les mutilations génitales féminines sont une grave violation des droits de l’homme et un crime archaïque qui viole le droit des filles et des femmes à l’intégrité physique et à l’autodétermination sexuelle », a déclaré la ministre Franziska Giffey aux journalistes. « Elles ont des conséquences physiques et psychologiques à vie pour les personnes concernées ».

(…) DW.com via FDS