Elections régionales : la complainte de Najat Vallaud Belkacem (PS)

2414

En pleine campagne pour les élections régionales, Najat Vallaud-Belkacem patauge et saisit l’opportunité de faire dans la victimisation. La candidate socialiste à la présidence de la région Auvergne Rhône-Alpes déplore des injures et insultes sur les affiches de campagne la représentant. La section locale du PS à Bron dans la métropole lyonnaise évoque des formules « xénophobes et haineuses ».  Chahuté sur son matériel de campagne, l’ancien ministre de François Hollande a bénéficié d’un éclairage médiatique de premier ordre… Pendant ce temps d’autres candidats comme Jordan Bardella pour le RN en Île de France, subit des attaques analogues sans qu’aucun média ou politique ne s’en émeuve… Le fameux deux poids deux mesures.

La complainte de Najat Vallaud-Belkacem et son besoin de médiatisation semblent s’expliquer par le manque d’engouement autour de sa candidature. Elle est en effet donnée à 11 points dans les sondages et n’est absolument pas assurée de se qualifier pour le second tour en Auvergne Rhône-Alpes. Le candidat LR Laurent Wauquiez étant lui à 36 % d’intention de vote, son concurrent Rassemblement National Andréa Kotarac à 20 points devant le candidat LREM Bruno Bonnel, 14 %, et même derrière le candidat écologiste Fabienne Grébert, 12 points… Najat Vallaud-Belkacem est bel et bien le 5ème homme de cette élection