E. Macron refuse de rencontrer des Gilets Jaunes

74

La demande du groupe “ modéré ” des gilets jaunes de rencontrer le président est restée lettre morte.

Depuis les débordements violents des manifestations des gilets jaunes, certains d’entre eux se sont regroupés sous le nom des « gilets jaunes libres » pour mettre en avant leur modération. Parmi eux, Jacline Mouraud et Benjamin Cauchy, avaient demandé à rencontrer Emmanuel Macron ce vendredi 7 décembre, ce qui leur a été refusé, rapporte France Inter.

« Éric Drouet visé dans une enquête »

Dans le Figaro, Benjamin Cauchy justifiait : « L’insurrection est aux portes de la France et nous ne voulons pas qu’il y ait des morts ce week-end ». L’Élysée a par ailleurs rappelé que « les gilets jaunes ont déjà fait faux bond au Premier ministre » et que « la porte de Matignon reste ouverte ».

À l’annonce du refus de la rencontre, Benjamin Cauchy a rappelé les revendications que porte son mouvement : « Nous attendons de la part du gouvernement un électrochoc politique, fiscal, social et une meilleure répartition des richesses. Nous attendons de plus une meilleure cohérence dans l’aménagement du territoire et la mobilité. Les Français sont pour la transition écologique, mais pas pour un mensonge généralisé ».

Dans un style plus radical, Éric Drouet, devenu l’une des voix des gilets jaunes, est visé dans une enquête pour « provocation à la commission d’un crime ou délit », rapporte BFMTV. « Monsieur Drouet sera entendu dans le cadre de cette enquête dont l’objet est de faire préciser la portée des propos qu’il a tenus », précise une source proche de l’enquête. Il avait déclaré : « Si on arrive devant l’Élysée, on rentre dedans ».

Source : Valeurs Actuelles