Drame à Mérignac : une mère de famille brûlée vive par son compagnon

2883

Mardi, la commune de Mérignac, dans la banlieue bordelaise, a été le théâtre d’un crime sordide. Une femme âgée de 31 ans, mère de trois enfants, a été tuée par son compagnon, Mounir*, dans la soirée. Chahinez*, officiellement séparée de son compagnon, a tenté de fuir de chez elle, avant qu’il ne lui tire deux fois dessus. Blessée, elle s’est effondrée sur la voie publique, avenue Carnot. L’homme s’est alors emparé d’un bidon d’essence dans une camionnette à proximité, avant de le renverser sur la victime et d’y mettre le feu. Les secours n’ont pas pu sauver la jeune femme. Après avoir également mis le feu à la maison, le tueur s’est enfui à pied, lourdement armé d’un fusil de calibre 12, d’un pistolet à gaz et d’une ceinture de cartouche. Il a été interpellé par la police dans la commune de Pessac.

Un individu déjà connu des services de la Police et de la Justice.

Le 25 juin 2020, Mounir*, âgé de 44 ans, avait écopé d’une peine de 18 mois de prison dont 9 mois assorti d’un sursis probatoire pendant 2 ans pour violences conjugales sur la même victime, Chahinez*. Il venait tout juste de sortir de prison.

Des témoins affirment que les familles de Chahinez* et de Mounir B*. faisaient pression pour qu’ils revivent sous le même toit. Pourtant, l’homme était frappé d’une interdiction de la justice d’entrer en contact ou d’approcher son ancienne compagne.

Une enquête est ouverte pour homicide volontaire par conjoint et destruction par incendie. Les enfants, absents au moment des faits, ont été pris en charge psychologiquement par le SAMU.

*Les prénoms n’ont pas été modifiés