Double agression d’antifas pour une jeune candidate de Reconquête aux législatives

1410

Une candidate Reconquête agressée deux fois en deux jours par des antifas.

Samedi 21 mai, dans un communiqué publié sur Twitter, Ambrine Mohamed, candidate aux élections législatives pour le parti d’Éric Zemmour (Reconquête), dans la première circonscription de Côte-d’Or, explique s’être fait « agresser, insulter, asperger d’eau et de farine durant une action militante », par deux hommes qu’elle qualifie d’« antifas ». Des faits qui se sont reproduits dimanche à Darois et qui l’ont poussée à déposer plainte.