Donald Trump défile contre l’avortement (Vidéo)

495

C’est un signal de plus que Donald Trump a voulu adresser à son électorat conservateur, les yeux rivés vers le scrutin de novembre. Après avoir nomé à la Cour Suprême deux juges hostiles à l’IVG, le locataire de la Maison Blanche est devenu le premier président américain à participer à une marche pro-vie ce vendedi, à Washington, pendant que les sénateurs poursuivaient les débats sur son procès en destitution. De quoi galvaniser les militants.

« Les enfants à naître n’ont jamais eu de défenseur aussi fervent à la Maison Blanche », a déclaré Donald Trump. « Lorsqu’il s’agit d’avortement, vous le savez, et vous avez vu ce qui s’est passé, les démocrates ont adopté les positions les plus radicales et les plus extrêmes, comme on n’en avait pas vu dans ce pays depuis des années, des décennies, et même depuis des siècles ».

Les regards seront dorénavant tournés vers les magistrats de la Cour Suprême, qui devront se prononcer en mars sur une loi adoptée en Louisiane, en 2014, et qui restreint l’accès à l’interruption volontaire de grossesse.