Dijon: 4 interpellations ont eu lieu suite aux violences, débouchant sur 3 remises en liberté sans charges et une condamnation à une amende

641

Trois des quatre personnes qui avaient été interpellées lundi lors des violences urbaines survenues dans le quartier sensible des Grésilles, à Dijon, ont été remises en liberté, a appris l’AFP mercredi de source policière.

Dijon: plongée dans le quartier des Grésilles, traumatisé par les violences
La seule personne condamnée, un homme de 32 ans sans antécédents judiciaires, a écopé de 90 jours-amendes à 5 euros et d’une interdiction de détenir ou porter une arme pendant cinq ans. Il s’est vu confisquer la matraque télescopique dont il était porteur.

Les investigations «se poursuivent pour parvenir à identifier les participants» aux violences urbaines qui ont secoué les Grésilles mais aussi Chenôve par la suite, dans la banlieue sud-ouest de Dijon, a indiqué dans un communiqué le procureur de la République Eric Mathais.

Le Figaro via FDS