Deux mois de prison avec sursis pour l’homme qui avait insulté Alain Finkielkraut

618

L’homme qui avait insulté le philosophe Alain Finkielkraut en marge de l’Acte 14 des Gilet jaune à paris a été condamné à deux mois de prison avec sursis, La justice estimant que l’antisionisme du prévenu était assimilable à de l’antisémitisme. «Espèce de sioniste», «grosse m****», «elle est à nous, la France», «sale r***» ou encore «t’es un haineux et tu vas mourir», avait notamment lancé Benjamin W. à l’académicien.

M. Finkielkraut ne s’était pas constitué partie civile dans cette affaire. Le ministère public, qui avait engagé les poursuites, avait requis six mois de prison avec sursis.

RT