Deux familles veulent forcer la France à rapatrier leurs petits-enfants de Syrie

327

Deux familles ont saisi la justice administrative afin qu’elle contraigne la France à rapatrier leurs petits-enfants qui sont actuellement détenus par les forces kurdes en Syrie après la mort de leurs parents djihadistes.

Deux grands-mères, représentées par Me Samia Maktouf, ont saisi lundi la justice pour demander le retour de deux enfants qui se trouvent au camp de déplacés de Roj (Kurdistan syrien). Elles demandent notamment au tribunal qu’il oblige l’Etat à intervenir sous astreinte de 500 euros par jour et par enfant.

L’avocat elle estime que la France, en ne portant pas secours à ces enfants « en péril », méconnaîtrait les dispositions de la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant, ainsi que la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

NouvelObs