Deux ans de prison avec sursis pour Karim Zéribi

9426

Le très moralisateur et l’omniprésent chroniqueur de radio et de télévision Karim Zéribi a été condamné mercredi 17 novembre par la cour d’appel des Bouches-du-Rhône à trois ans de prison avec sursis et à une amende de 80.000 euros pour abus de confiance et abus de biens sociaux. Une peine plus sévère qu’en première instance où l’ancien député avait été condamné le 9 septembre 2020 à deux ans de prison avec sursis et à une amende de 50.000 euros. M. Zéribi a été reconnu coupable d’avoir détourné à son profit des subventions versées par des collectivités territoriales à deux associations qu’il avait créées en 2001 ; bref, d’avoir volé le contribuable français.