Des taulards au Parlement européen

376

Le Parlement européen a vu une petite délégation de détenus de nationalité française visiter ses murs à Strasbourg… une petite visite alors que pour la première fois, pour les élections du 26 mai prochain, les prisonniers devraient pouvoir voter depuis leur lieu de détention.

A la baguette pour mener cette petite visite de courtoisie : Edouard Martin ex-syndicaliste, ex-PS et désormais dans le mouvement de Benoît Hamon Générations ! Et oui, toutes les voix vont compter pour ce scrutin… surtout quand on est issu de la gauche socialiste.

La visite, organisée à l’initiative d’un centre pénitentiaire de Saône et Loire, a évidemment été payé avec… vos impôts.