Des prêtres menacés au nom d’Allah dans le Vaucluse

528

Sept prêtres africains de paroisses du Vaucluse ont reçu des lettres rédigées en français et en arabe, dans lesquelles il était écrit « Allah akbar ».

Après la consternation, la colère. « C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase », réagit Roger Rossin, le maire Les Républicains de Cairanne, où se trouve l’une des paroisses visées. « Les gens sont choqués et très en colère, je peux vous le dire. Penser que dans ce petit village d’environ 1 000 habitants, on soit menacé, c’est inouï », se désole l’édile au chevet de Cairannais cueillis, dimanche 6 décembre, par l’effroi. Une agitation inhabituelle pour ce petit coin aisé, « du fin fond du Vaucluse et loin de tout », selon l’aveu du maire. En cause, plusieurs missives à caractère menaçant adressées nominativement aux prêtres des villages de L’Isle-sur-la-Sorgue, du Thor, de Gordes, d’Aubignan et de Sainte-Cécile-les-Vignes, et un point commun, tous sont africains.

Le Point