Dérapage d’une élue de Lyon sur la « culture du viol » chez la police : « inadmissible, diffamant et irresponsable » pour le préfet délégué à la sécurité

442

Après les syndicats policiers, c’est au tour du préfet du Rhône délégué à la sécurité de reprendre de volée Marine Chastan.

L’adjointe au maire du 8e arrondissement de Lyon avait, sur Twitter, indiqué dimanche soir que « la culture du viol est présente chez les forces de police, ainsi que le phénomène du victimblaiming ». De quoi provoquer une importante polémique.

Lyon Mag