«Dérapage», «atteinte» à la liberté de travailler : plusieurs syndicats contestent les dispositions du projet de loi anti-Covid

3223

RT – «Dérapage», «atteinte» à la liberté de travailler… Plusieurs organisations syndicales sont montées au créneau pour contester les dispositions du projet de loi anti-Covid, qui ouvre la voie à des licenciements faute de pass sanitaire.

Plusieurs syndicats ont exprimé leur inquiétude après le vote à l’Assemblée nationale ce 23 juillet au matin du projet de loi sur l’extension du pass sanitaire, qui prévoit la possibilité de sanctions pour les salariés qui ne le détiendraient pas, pouvant aller jusqu’au licenciement.

Dans un communiqué publié ce 23 juillet, la CFE-CGC a ainsi dénoncé un «dérapage». «C’est transgressif, dangereux et inquiétant de voir apparaître pour la première fois un motif de licenciement à la charge du salarié pour une raison relevant de sa vie privée», écrit le syndicat, exhortant le gouvernement à «revenir à la raison».

RT