Déploiement de la 5G : « Il n’y a pas eu d’études » sur les effets sanitaires des nouvelles fréquences, déplore l’Anses

84

La technologie 5G, dont les premières offres seront lancées à la fin de l’année, doit utiliser de nouvelles bandes de fréquences qui n’ont pas encore été évaluées, alerte l’Agence nationale de sécurité sanitaire.

Dans son rapport préliminaire publié lundi 27 janvier, l’Anses (l’Agence nationale de sécurité sanitaire) note un manque de données statistiques sur les effets sanitaires de l’exposition à certaines fréquences utilisées par la 5G qui doit être prochainement déployée.

France Info