Délinquance: “Les Français se sont habitués à baisser les yeux”, constate le délégué général de l’Institut pour la Justice

453

Alors que les chiffres de 2019 sur la délinquance sont désastreux, Pierre-Marie Sève estime que “cette délinquance semble immunisée aux politiques des gouvernements”.

(…) « Aujourd’hui, on pourrait presque oublier que la France était, jusqu’aux années 1960, un pays paisible et tranquille, tant dans les villes que dans les campagnes : en 1964, le taux de criminalité était de 12 crimes et délits pour mille habitants, un taux près de cinq fois moins important qu’aujourd’hui. » Pour le délégué général de l’IPJ, « la population française s’est habituée à fermer ses portes à double tour, à rester sur le qui-vive dans les transports en commun, à baisser les yeux face à des personnes agressives. » A noter en revanche que le ministère de l’Intérieur s’est satisfait de la « modération » des vols sans violence qui n’ont que très peu augmenté (+3%), idem pour les vols dans les véhicules (+1%). Dans le même temps, « les escroqueries sont en forte progression », +11%. Paris est la ville la plus touchée.

(…) Valeurs Actuelles Via Les Observateurs