Déconfinement : le gouvernement rappelle que la date du 11 mai pourrait être remise en question

547

Le ministre de la Santé Olivier Véran l’assure : la mesure entrera en vigueur si le nombre de malades baisse et si le confinement est bien respecté jusqu’au bout.

Mettant en garde contre un relâchement du respect des mesures de confinement, le gouvernement a souligné dimanche 3 mai que la date du 11 mai choisie pour engager le déconfinement du pays pourrait être remise en question si le nombre de nouveaux malades devait être trop élevé.

Le Figaro