“Dans la dernière semaine de la campagne présidentielle, nous aurons un grave incident ou un meurtre” : polémique après les propos de Jean-Luc Mélenchon

1725

« Ça a été Mohammed Merah en 2012, ça a été l’attentat sur les Champs-Elysées [en 2017]. Avant, on avait eu Papy Voise. […] Nous aurons l’événement gravissime qui va, une fois de plus, permettre de montrer du doigt les musulmans et d’inventer une guerre civile. » a déclaré Jean-Luc Mélenchon (LFI) sur le plateau de France Inter ce dimanche 6 juin. Des propos qui ont déclenché une vive polémique.

Up Next
You can skip ad in
SKIP AD >
Advertisement
0:00
 / 
0:00
      • 2x
      • 1.5x
      • 1x
      • 0.5x
      • 0.25x
        EMBED LINK
        COPY
        DIRECT LINK
        PRIVATE CONTENT
        OK
        Enter password to view

        0:00