D. de Villepin : « On ne peut pas laisser des enfants mourir en Syrie »

354
https://youtu.be/k9E9YGLs30w
L’ancien Premier ministre Dominique de Villepin s’est déclaré favorable au traitement « au cas par cas » des enfants de djihadistes français au sujet de leur rapatriement, en ajoutant que la France devait assumer ses responsabilités vis-à-vis de ces enfants, et ne pas les laisser mourir en Syrie.