Crise sanitaire: l’État a brûlé un million et demi de masques en pleine pénurie sans avoir vérifié leur état

685

Selon une information de BFMTV, 362 millions de masques chirurgicaux d’un stock caché dans la Marne avaient été estimés comme périmés avant le début de l’épidémie, ils devaient alors être intégralement incinérés. Cependant, la décision de vérifier s’ils étaient encore utilisables a été prise par le gouvernement après qu’un million et demi d’unités avaient déjà brûlé, rapporte le média.

Cependant, à la fin du mois de mars, l’État a pris connaissance de ce stock et a immédiatement interrompu la destruction des masques, initiée depuis le mois de janvier, pour officiellement contrôler l’état de ces moyens de protection. Le 20 avril, les résultats de l’expertise réalisée ont montré que 85 millions de ces masques étaient utilisables et pouvaient être distribués au grand public. 280 millions d’autres masques ont été déclarés complètement hors d’usage, «moisis» et «qui traînaient au fond d’un hangar».

BFMTV / Sputnik