Crise sanitaire: l’entreprise de location de voitures Hertz se déclare en faillite

445

L’entreprise de location de voitures Hertz, contrôlée par le financier Carl Icahn, a pris de plein fouet la fermeture des aéroports et s’est placée vendredi sous le régime américain des faillites, décimé par la pandémie de Covid-19. Pour l’heure, cette faillite ne concernerait pas pour l’instant les filiales européennes, a précisé le groupe dans un communiqué.

« L’impact du Covid-19 sur la demande de voyages a été soudain et dramatique, entraînant une baisse brutale des revenus de la société et des réservations futures », a expliqué le groupe. L’entreprise annonce avoir pris des « mesures immédiates », donnant la priorité à la santé et la sécurité des employés ainsi que de ses clients. Il a en outre éliminé « toutes les dépenses non essentielles ». « Cependant, l’incertitude demeure quant au retour des revenus et à la réouverture complète du marché (…) ce qui a nécessité l’action d’aujourd’hui », ajoute-t-il.

Le 21 avril dernier, l’entreprise avait déjà annoncé supprimer 10 000 emplois en Amérique du Nord, soit 26,3% de ses effectifs mondiaux, pour faire face à la crise. Vendredi, le groupe a précisé que ce sont même 20 000 personnes au total qui ont été licenciées, soit environ la moitié de ses effectifs mondiaux.

L’Express / Le Monde