Crise sanitaire: le marché automobile français a chuté de 25,5% en 2020

834

(…) Un peu plus de 1,65 million de nouveaux véhicules particuliers en 2020: il faut revenir 45 ans en arrière, à l’époque où la Renault 5 était la voiture la plus vendue dans l’Hexagone et où des Peugeot 504 diesel faisaient le taxi, pour retrouver un niveau aussi faible.

Entre la fermeture des points de vente lors du premier confinement au printemps et l’attentisme des consommateurs sur fond de crise économique, les immatriculations se sont effondrées de 25,5 % par rapport à 2019, selon les chiffres publiés hier par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

Quelque 2,2 millions de nouvelles automobiles avaient été mises sur les routes en 2019. Même « durant les crises des années 1990 ou 2000, on n’est jamais tombés en dessous de 1,7 million », a déclaré le directeur de la communication du CCFA, François Roudier.

(…) Charente Libre / Wikimedia Commons