Crise sanitaire: la ville de Bobigny veut l’annulation pure et simple du loyer d’avril de 4.000 foyers

496

La municipalité (UDI) de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a annoncé, par la voix d’un collaborateur du maire sortant Stéphane De Paoli, que l’Office public de l’habitat (OPH) de Bobigny devrait supprimer, purement et simplement, le paiement des loyers d’avril de quatre mille foyers, qui devaient être payés début mai.

« Cette pandémie a un impact immédiat sur la population balbynienne, qui compte beaucoup de bénéficiaires des minimas sociaux et de demandeurs d’emploi. Nous avons décidé de privilégier le pouvoir d’achat de la population, plutôt qu’abonder un fonds de soutien économique, comme le gouvernement le demande aux collectivités » a déclaré le collaborateur du maire.

4 000 foyers sont concernés par cette mesure, pour un montant global de 1,6 million d’euros. Il s’agit du premier acteur du logement à prendre en France une mesure aussi radicale.

Source : Le Parisien