Crise du coronavirus. De nouveaux pauvres partout en Europe

361

La brutale récession économique mondiale, provoquée par le coronavirus et les mesures de confinement, entraîne une envolée des demandes d’aide alimentaire. Les pays riches ne sont pas épargnés. La Fédération européenne des banques alimentaires estime l’augmentation de 25 % à 30 % en Europe de l’Ouest.

La brutale récession économique, provoquée par le coronavirus et le confinement, a fait basculer des millions de personnes dans le dénuement. Au point qu’en Afrique ou en Inde, où des populations entières gagnent au jour le jour de quoi se nourrir, certains se demandent si le remède n’est pas pire que le mal.

Ouest-France