Covid-19 : quand un médecin en contamine onze autres lors d’une réunion scientifique

420

C’est l’histoire de huit dermatologues et six chercheurs invités en Allemagne par un groupe pharmaceutique à une réunion – un « scientific advisory board » – pour discuter d’un projet de recherche clinique sur un médicament en développement ou du lancement d’un nouveau produit dans leur spécialité. L’article, publié le 11 mai dans la revue en ligne Emerging Infectious Diseases, ne dit rien sur ce point. Il a été rédigé par neuf personnes (huit médecins hospitaliers et un chercheur) présents lors de cette réunion organisée les 20 et 21 février dernier dans un hôtel du centre du Munich.

[…] Les quatorze médecins participants à ce comité scientifique ont également diné dans un restaurant. Ils se sont serré la main et congratulés, mais il n’y a pas eu d’embrassades. À ce moment-là, aucun participant ne présente le moindre symptôme respiratoire ou signe d’infection. Personne ne tousse, n’éternue. De même, personne n’a de fièvre ou de frissons. En cette fin février, aucun participant ne porte de masque de protection contre le nouveau coronavirus. Et pour cause, on compte alors en Allemagne moins de vingt cas confirmés d’infection au SARS-CoV-2, le nom attribué au nouveau virus par l’Organisation mondiale de la santé quelques jours auparavant (le 11 février).

Le Monde