Covid-19: les Français risquent désormais jusqu’à six mois de prison et 3.700 euros d’amende en cas de non-respect du confinement

1449

L’Assemblée nationale a voté cette nuit le projet de loi permettant l’instauration d’un état d’urgence sanitaire de deux mois face à l’épidémie de coronavirus. Dans sa version modifiée par l’Assemblée, le projet de loi prévoit notamment le durcissement des sanctions en cas de non-respect du confinement avec une amende de 135 euros en cas de violation des règles, 1.500 euros en cas de récidive «dans les 15 jours» et dans le cas de «quatre violations dans les trente jours» un délit «puni de 3.700 euros d’amende et six mois de prison au maximum».

Sputnik