Covid-19 : le variant brésilien peut-il devenir majoritaire en France ?

1096

Dimanche, le Conseil scientifique a exprimé ses craintes au sujet du variant brésilien du covid-19, le variant BR-P1. Les scientifiques ont transmis au gouvernement des propositions pour freiner sa diffusion.

Le Conseil scientifique recommande ainsi d’optimiser la détection, en multipliant les tests des personnes en provenance du Brésil grâce à un test PCR 48h avant le départ, et deux autres après le retour en France. Entre-temps, les personnes récemment arrivées sur le sol français devraient être isolées, “en milieu hôtelier si nécessaire”. Une stratégie devant “être coordonnée au niveau européen” mais difficile à prévoir vu l’incapacité de l’Union européenne à gérer la crise.

Les vols en provenance du Brésil étaient interrompus jusqu’à aujourd’hui minuit. Samedi, Matignon a annoncé la mise en place d’une quarantaine obligatoire de dix jours pour les voyageurs en provenance du Brésil, d’Argentine, du Chili et d’Afrique du Sud. Une mesure qui ne s’appliquera qu’à partir du 26 avril.

Au sujet de la Guyane, territoire français frontalier avec le Brésil, le Conseil scientifique recommande d’avancer le couvre-feu à 17h et de prévoir un confinement le dimanche.