Covid-19 : la France envisage le « traçage rétrospectif », à la recherche des sources de contamination

273

L’Assurance-maladie réfléchit au « rétro-tracing », pratiqué en Asie. Une stratégie complémentaire à l’identification des cas contacts, qui a montré ses limites.

[…] Depuis le 13 mai, les caisses primaires d’assurance-maladie « tracent » les personnes positives au Covid-19 et celles ayant été en contact avec elles pour tenter de casser les chaînes de contamination. Au total, depuis le lancement du dispositif, 6,1 millions de Français (1,9 million de patients zéro et 4,2 millions de cas contacts) ont été appelés par les enquêteurs de l’Assurance-maladie.

Le Monde