Coronavirus: dans les prisons hongroises, les détenus produisent des masques

553

VP – Samedi 4 avril, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a visité la maison centrale de Sátoraljaújhely – un établissement pour les détenus les plus dangereux et les peines les plus lourdes – située dans le nord-est de la Hongrie, où les condamnés sont mis à contribution dans la lutte contre le coronavirus en produisant des masques.

Grâce à une machine récemment arrivée de Chine, les détenus, dont ceux écroués dans le cadre d’une préventive, seront en mesure de travailler 24h sur 24 et produire 2,8 millions masques en un mois. La prison de Sátoraljaújhely fait ainsi fonctionner son atelier à 106% de ses capacités.

En 2015, le gouvernement du Premier ministre conservateur hongrois avait déjà mis à contribution les détenus du pays pour fabriquer des éléments de la clôture frontalière destinée à bloquer l’entrée des clandestins.

Huszonnegyedik nap. Sátoraljaújhely // Day twenty-four. Sátoraljaújhely

Huszonnegyedik nap. Sátoraljaújhely // Day twenty-four. Sátoraljaújhely

Posted by Orbán Viktor on 2020 m. balandžio 4 d., šeštadienis

Visegrad Post